Je m’appelle Hester, je suis la rédactrice en chef pour le blog Viventura.
Viventura, c’est un tour opérateur en ligne responsable, spécialisé dans les circuits en Amérique du sud et opérant sur les marchés allemand et français.

Il y a quelque temps, je prenais mon envol pour la Bolivie afin de rencontrer différents projets sociaux menés par Terre des Hommes Suisse et le Secours Catholique. Aujourd’hui, j’édite une série d’articles sur notre blog Viventura, spécialiste de l’Amérique du Sud , pour vous partager mes rencontres, mes aventures, mon regard sur le pays.

Avant de partir, je cherchais un moyen pour que mes lecteurs aient véritablement la sensation de voyager avec moi. Le pouvoir des mots n’est pas toujours suffisant. J’ai alors pensé que je pouvais illustrer mes articles avec des photos à 360° pour créer une immersion totale. Les caméras Giroptic, très simples d’utilisation, sont alors apparues comme une évidence pour notre campagne #ViventuraRencontre. En un clic, j’étais capable de capturer à 360° !

Hester avec la Giroptic iO

 

Au lac Titicaca dans la barque

 

#ViventuraRencontre Terre des Hommes Suisse

Terre des hommes est une organisation non gouvernementale qui travaille pour la défense et la promotion des droits de l’enfant.

El Alto a 360°

A El Alto, Terre des Hommes Suisse a créé un partenariat avec le Ceadl (Centre d’études et d’appui au développement local), une association de jeunes et de professionnels axée sur la participation citoyenne et la formation politique des jeunes. L’objectif principal est de donner la parole aux jeunes et de les ériger en leaders pour qu’ils puissent défendre leurs droits.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article sur la défense des droits des enfants et des adolescents à El Alto.

Bureaux dédiés à la défense des droits des enfants et adolescents. Autour de la table, tous travaillent pour la défense des droits de l’Homme : droits des femmes, droits des enfants et adolescents, droits des homosexuel(le)s

Giroptic nous a permis de capturer plus qu’une simple image, un véritable moment.

Potosi a 360°

A Potosi, les enfants et adolescents doivent travailler le soir ou les week-ends afin de vivre et payer leur scolarité. Ces travaux sont souvent dangereux. Terre des Hommes Suisse et l’organisation Pasocap ont mis en place un partenariat dans la région de Potosi, afin de protéger ces enfants contre les formes de travail abusives et leur permettre de défendre leurs droits.

La ville de Potosí, perchée à 4000m d’altitude, se situe au pied de la montagne Cerro Rico qui signifie « montagne riche ». Ce gisement d’argent, d’étain, de plomb, de zinc s’est transformé en un dangereux gruyère où des travailleurs de la mine y trouvent encore chaque semaine la mort.

Pour aller plus loin, vous pouvez lire notre article : Viventura Rencontre Terre des Hommes – Un projet à Potosi

Nous nous trouvons à l’entrée d’un trou creusé dans la montagne de Cerro Rico.

La caméra Giroptic iO donne un aperçu du lieu de travail des mineurs ainsi que des conditions climatiques et géographiques extrêmes

#ViventuraRencontre le Secours Catholique

Sur la route du lac Titicaca, je me suis intéressée au projet « Artisanat d’ Igachi pour un espace de tourisme communautaire ». Ce projet est né d’une rencontre entre la CIEP (Centro de Investigaciones de Energia y Poblacion) et un groupe d’une trentaine d’artisans. Réunis dans une auberge dotée d’une cafétéria, d’une cuisine, de toilettes, d’une boulangerie et de boutiques artisanales, l’idée est de s’appuyer sur les ressources et les savoirs faire locaux pour proposer aux touristes des produits artisanaux.

Le Secours Catholique soutient ces projets qui visent à développer les capacités des populations défavorisées, qui cherchent à se prendre en main et à être acteurs de leur destin. Lorsque les communautés sont organisées en association, c’est un avantage pour pouvoir agir auprès des autorités locales et faciliter l’application des lois. Le tourisme communautaire, entraîne de nombreux bénéfices tels que la réduction de la pauvreté et la création d’emplois. En prenant en charge des projets de développement touristiques, les populations locales permettent la croissance de leur région ainsi que leur autogestion.

Découvrez notre article : un projet de tourisme communautaire au lac Titicaca.

Pièces artisanales faites en céramique par la communauté